Divorce par consentement mutuel et prud’hommes

AIJA

1- Présentation de l’AIJA

Présentation de AIJA

L’AIJA est l’unique association dans le monde qui s’intéresse de très près aux avocats et aux juristes d’entreprises dont l’âge ne dépasse pas 45 ans. Par le bais d’un grand nombre de réunions, de conférences, de cours de droit et d’exposés , elle encourage et favorise la collaboration et l’amitié entre jeunes avocats dans le monde entier.Sa mission principale est d’être , de rester, de continuer à occuper une place sur le plan international des jeunes juristes qui débutent dans le métier. Mais aussi de demeurer fidèle à ses objectifs.

Elle a aussi comme mission d’acquérir et de découvrir de nouvelles idées et de nouvelles connaissances juridiques, des compétences qui feront de chaque étudiants le meilleur avocat. L’AIJA s’est crée un réseau. Son histoire c’est une histoire d’individus.

Tous les ans , L’AIJA met en place des colloques et des enseignements en droit sont dispensés soit au Congrès Annuel soit à d’autres moments durant l’année. Ces réunions sont toutes gérées par les membres de l’AIJA par le biais de Commissions. Elles offrent d’excellentes chances aux jeunes avocats et aux juristes internes de former développer des contacts et une clarté personnelle dans le domaine international des professions juridiques.

Les jeunes avocats et le divorce par consentement mutuel

Les règles de divorce par consentement mutuel signifient que les époux s’entendent sur tous les points de leur rupture tant sur le plan familial que social. Dans ce cas, la loi leur permet de prendre un avocat ensemble ainsi comme le prévoie l’article 1090 4° du Code de Procédure Civile.Cependant, des étapes difficiles doivent être traversées pour arriver à une entente comme faire des concessions réciproques , régler les problèmes d’ordre techniques, psychologiques et juridiques.

La convention de divorce par consentement mutuel parait simple de prime à bord mais elle n’est que la face cachée de l’iceberg. Il arrive souvent qu’il faille plusieurs mois de négociations pour arriver à bout même avec un très bon avocat spécialisé en droit de la famille. Surtout certe apparence de facilité devient bien plus complexe dans certains cas particuliers comme la tutelle http://www.misesoustutelle.com ou la curatelle http://www.misesouscuratelle.com.

Bien souvent encore, du fait de leur vécu personnel et de l’échec du mariage, un échange direct et parfois temporaire reste impossible entre les époux, malgré le fait qu’ils soient sincèrement animés d’une volonté de ne pas s’affronter et de divorcer à l’amiable.

Il peut arriver que leur situation devienne plus difficile et que les deux époux soient obligés de supporter seuls cette situation dans un moment aussi difficile et délicat de leur vie où chacun peut souhaiter légalement et judiciairement être assisté de son propre avocat en droit de la famille.

C’est pour cette raison que lorsque les difficultés deviennent plus difficiles à gérer il est nécessaire que les deux avocats interviennent dans le cadre de la procédure de divorce, ce qui n’enlève en rien à la volonté des deux époux d’arriver à un accord et de divorcer par consentement mutuel.

Les deux avocats nommés seront tout à fait capable de négocier dans l’intérêt de leurs clients et au mieux dans l’intérêt de la famille pour arriver à un accord car cela fait partie intégrante de leur devoir de conseil.

Les jeunes diplômés et le prud’hommes

Tous les 5 ans, salariés, employeurs et demandeurs d’emploi nomment les futurs conseillers prud’hommes www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-du-travail/prudhommes . Il s’agit de désigner les juges non expérimentés dans le domaine juridique et qui sont chargés de siéger dans les différents conseils de prud’hommes. Leur rôle est d’appliquer et de de faire respecter le droit du travail. Ils ont pour mission de régler les différents entre salariés et employeurs du secteur privé.Licenciement, discrimination, harcèlement moral, conflits liés aux congés payés, aux heures supplémentaires, aux salaires, à la clause de non-concurrence. Ils règlent en premier les conflits survenus dans la conclusion, l’exécution ou la résiliation du contrat de travail que ca soit un contrats à durée déterminée et indéterminée ou un contrat d’apprentissage.

Les jeunes diplômés en droit peuvent entamer une démarche de prud’hommes du moment qu’ ‘ils ont réussi les examens du barreau et qu’il ont obtenu leur diplôme ils peuvent siéger à la cours.

Annuaire avocats :

Article proposé par jurifiable.com